GEOPOWEB

Christian Grataloup, Vision(s) du monde. Histoire critique des représentations de l’Humanité

Benoît Pélopidas, Frédéric Ramel, Guerres et conflits armés au XXe siècle

Bertrand Van Ruymbeke, Histoire des Etats Unis. De 1492 à nos jours

Pascal Boniface, L’empire foot. Comment le ballon rond a conquis le monde

Fréderic Angleviel, La France aux antipodes - Histoire de la Nouvelle-Calédonie

Gaïdz Minassian, Zones grises - Quand les Etats perdent le contrôle

Olivier Zajec, Frontières - Des confins d’autrefois aux murs d’aujourd’hui

Georges-Henri Soutou, La guerre froide de la France 1941-1990

Stéphane Amar, Le grand secret d’Israël - Pourquoi il n’y aura pas d’Etat palestinien

François Gipouloux, La Méditerranée asiatique - Villes portuaires et réseaux marchands en Chine, au Japon et en Asie du Sud-Est, XVIe-XXIe siècles

Atlas géopolitique mondial

Alice Ekman, La Chine dans le monde

Julieta Fuentes-Carrera, Israël : l’obsession du territoire

Fabrice Argounès, Théories de la puissance

Tatiana Kastouéva-Jean, La Russie de Poutine

Louis-Jean Calvet, Les langues : quel avenir ? - Les effets linguistiques de la mondialisation

Olivier Grojean, La révolution kurde - Le PKK et la fabrique d’une utopie

Alexandra Novosseloff, Des ponts entre les hommes

Marc Roche, Diamants - Enquête sur un marché impur

Bruno Fuligni, L’île à éclipses - Apparitions et disparitions d’une terre française (Broché)

Ludovic Tournès, L’argent de l’influence, les fondations américaines et leurs réseaux européens

Georges Prévélakis, Qui sont les Grecs ? - Une identité en crise

Romain Caillet, Pierre Puchot, « Le combat vous a été prescrit » - Une histoire du jihad en France (Broché)

Maria Khodynskaya-Golenishcheva, Richard Labévière (Préfacier), Alep, la guerre et la diplomatie

Syrie

Antoine Marès, Alain Soubigou, L’Europe centrale dans l’Europe du XXe siècle

Collectif. Sous la direction d’Alexis Bautzmann, Atlas géopolitique mondial (édition 2018)

Florian Louis, Les grands théoriciens de la géopolitique

Francis Moncaubeig, Transcaucasie. Terre de tradition et de passion

François Moullé, Frontières

Jean-Baptiste Bégat, Clothilde Houot Eric Keslassy (Préfacier), Moyen-Orient et Occident au XXe siècle

Philippe Moreau Defarges, La géopolitique pour les nuls en 50 notions clés

Gabriel Zucman, La richesse cachée des nations. Enquête sur les paradis fiscaux

Vers un monde néo-national ?

Bertrand Barré et Bernadette Mérenne-Schoumaker, Atlas des énergies mondiales. Quels choix pour demain ?

Collectif, L’Afrique : du Sahel et du Sahara à la Méditerranée

Tamir Sorek, Un terrain contesté ; les dilemmes d’un football arabe dans un État juif

Nicolas Mazzuchi, Énergie. Ressources, technologies et enjeux de pouvoir

Xavier Pasco, Le nouvel âge spatial. De la guerre froide au New Space

Hadrien Desuin, La France atlantiste ou le naufrage de la diplomatie

Dominique Moïsi, La géopolitique des séries ou le triomphe de la peur

Petite RECENSION GEOPOLITIQUE, fin 2019

dimanche 2 février 2020

Petite recension géopolitique, fin 2019

100 cas d’intelligence économique. Inès Elhias, Nicolas Moinet. VA éditions. Janvier 2020
L’intelligence économique est depuis sa naissance officielle il y a plus de 25 ans, une dynamique désormais bien ancrée dans les pratiques des entreprises. Chaque année, des centaines de nouveaux professionnels viennent renforcer les dispositifs existants ou en créer de nouveaux. De nombreux ouvrages ont ainsi été publiés sur le sujet. Il était donc devenu nécessaire - avec le recul approprié - de proposer une bibliothèque de 100 cas structurés. En proposant une revue d’histoires vécues dans tous les champs de l’intelligence économique (veille, protection de l’information, influence, management des connaissances), cet ouvrage offre une mine de savoirs qui intéresseront aussi bien les praticiens que les chercheurs ou les étudiants. Chaque cas relate les faits puis propose des enseignements avant de proposer des références pour aller plus loin. Mais c’est surtout la variété des cas qui fait la richesse de ce qui devrait devenir un ouvrage de référence des spécialistes de l’intelligence économique.

La guerre des métaux rares - La face cachée de la transition énergétique et numérique (Prix Turgot). Guillaume Pitron, Hubert Védrine (Préfacier) Les liens qui libèrent, octobre 2019
Transition énergétique, révolution numérique, mutation écologique... Politiques, médias, industriels nous promettent en choeur un nouveau monde enfin affranchi du pétrole, des pollutions, des pénuries et des tensions militaires. Cet ouvrage, fruit de six années d’enquête dans une douzaine de pays, nous montre qu’il n’en est rien ! Poche + : parce qu’un livre n’est jamais clos, mais toujours dans le mouvement du monde, « La Guerre des métaux » « rares » est précédé d’une nouvelle préface inédite de l’auteur. En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle aux métaux rares.
Graphite, cobalt, indium, platinoïdes, tungstène, terres rares ces ressources sont devenues indispensables à notre nouvelle société écologique (voitures électriques, éoliennes, panneaux solaires) et numérique (elles se nichent dans nos smartphones, nos ordinateurs, tablettes et autre objets connectés de notre quotidien). Or les coûts environnementaux, économiques et géopolitiques de cette dépendance pourraient se révéler encore plus dramatiques que ceux qui nous lient au pétrole. Dès lors, c’est une contre-histoire de la transition énergétique que ce livre raconte - le récit clandestin d’une odyssée technologique qui a tant promis, et les coulisses d’une quête généreuse, ambitieuse, qui a jusqu’à maintenant charrié des périls aussi colossaux que ceux qu’elle s’était donné pour mission de résoudre.

Ramsès - Un monde sans boussole ? Thierry Montbrial, Dominique David. Collectif. Edition 2020.
Trois enjeux décisifs pour l’avenir immédiat : les mers dangereuses, l’Amérique latine en fusion, le multilatéralisme a-t-il un avenir ? Dans un esprit prospectif, Ramsès 2020 propose également un appareil documentaire et pédagogique reconnu : chronologie des événements 2018-2019, cartes inédites, données statistiques, 8 vidéos.
https://www.ifri.org/fr/publications/ramses/sommaires-de-ramses/ramses-2020-un-monde-boussole

L’hégémonie contestée. Les nouvelles formes de la domination internationale. Bertrand Badie. Odile Jacob. Octobre 2019
Depuis que l’Amérique de Trump a fait savoir qu’elle privilégierait ses propres intérêts (America first ! ), tous les regards se sont tournés vers la Chine : va-t-elle se substituer aux Etats-Unis et incarner une nouvelle forme d’hégémonie mondiale ? L’ordre international n’a-t-il pas besoin d’un leader, si possible bienveillant ? Avec ce livre, Bertrand Badie fait un sort à ce vieux concept des relations internationales. Pour lui, l’hégémonie est un mythe, car elle suppose une adhésion réelle et consentie, à l’image de la ligue de Délos formée par les cités grecques autour d’Athènes. Or une étude attentive de l’histoire montre que l’hégémonie ne s’accomplit jamais sans ambiguïté. Pis encore, elle conduit les puissances à s’aveugler sur le rejet qu’elles suscitent, nourrissant ainsi les mouvements qui peuvent les balayer. La banalisation de la posture contestataire - Erdogan, Poutine... - marque non la disparition de l’hégémonie, mais plutôt son inconsistance. Un essai brillant et profond qui nous invite à considérer d’un oeil nouveau les désordres actuels du monde.

Fin du leadership américain ? L’état du monde. B. Badie et D. Vidal. Edition 2020. La Découverte. Août 2019
En 1945, les Etats-Unis paraissaient imbattables. Détenteurs exclusifs de l’arme atomique jusqu’en 1949, ils semblaient dominer totalement, tandis que le plan Marshall, puis la création de l’OTAN leur conféraient le rôle de conducteur. Le géant d’outre-Atlantique contrôlait alors le quart du commerce mondial et produisait la moitié de ce qu’il consommait. La mutation que connut ensuite l’aventure hégémonique fut rude et se fit en trois temps : les registres de puissance se diversifièrent peu à peu, la puissance militaire perdit de son efficacité et la mondialisation brouilla définitivement les pistes. On distingue six phases depuis 1945 : un système quasi hégémonique jusqu’en 1949 ; un système d’hégémonie partagée et conflictuelle l’opposant à l’URSS, de 1949 à 1967 ; un système d’hégémonie de cogérance qui persista jusqu’à l’effondrement de l’URSS en 1991 ; un système unipolaire donnant l’illusion d’une hégémonie parfaite, de 1991 à 1995, dont la brièveté révèle la fragilité ; un système apolaire, mais restant dominé par les Etats-Unis jusqu’en 2016 ; un système fragmenté par une importante dynamique nationaliste, depuis 2016 et notamment l’élection de Donald Trump. L’état du monde 2020 s’ouvre ainsi sur une première partie historique (du XIXe siècle à nos jours), montrant la complexité de l’invention hégémonique américaine, comme sa fragilité croissante. Dans une deuxième partie, on verra comment elle a pu s’exercer, et s’exerce peut-être encore, dans les secteurs qui en relèvent. Enfin, une troisième partie permettra de comprendre comment la crise qui l’affecte remet en cause la politique étrangère américaine.

L’Asie du Sud-Est. Entre unité et diversité Yves Boquet. EU de Dijon. Octobre 2019
L’Asie du Sud-Est est une région de grande diversité géohistorique, religieuse, linguistique et démographique. Après avoir défini ce territoire et ses dichotomies géographiques fondamentales (Indochine continentale/Insulinde maritime, plaines/montagnes), l’ouvrage aborde les évolutions démographiques, les mouvements migratoires internes et externes et les mécanismes de l’urbanisation, en particulier vers des mégapoles aux nombreux problèmes. Les 11 nations d’Asie du Sud-Est sont à des stades divers de développement économique et industriel, avec une concentration des activités dans des zones économiques ouvertes sur le monde. L’agriculture, où le riz a longtemps dominé, est aussi touchée par la mondialisation avec des cultures d’exportation comme le palmier à huile. Les tensions entre pays de la région pourraient être atténuées avec l’ASEAN, qui met en place des mécanismes de coopération, mais on ne peut ignorer la Chine, acteur économique essentiel dans la région et acteur géopolitique. L’aménagement du bassin du Mékong symbolise les difficultés de gestion intégrée des ressources naturelles, forêts, espaces maritimes et littoraux en Asie du Sud-Est.

La Russie dans le monde. Anne de Tinguy. Collectif. CNRS. Mars 2019
L’annexion de la Crimée par la Russie, son intervention en Syrie, l’affaire Skripal ont propulsé Moscou sur le devant de la scène. Elles ont aussi contribué à bouleverser le système international et le rôle que la Russie joue en son sein. L’annexion de la Crimée par la Russie, son intervention en Syrie, l’affaire Skripal ont propulsé Moscou sur le devant de la scène. Elles ont aussi contribué à bouleverser le système international et le rôle que la Russie joue en son sein. Du fait de sa politique, la Russie a perdu l’Ukraine et fragmenté l’espace postsoviétique qu’elle considère comme sa sphère d’influence, elle s’est aliénée une bonne partie de l’Occident, elle s’est engagée dans un incertain virage vers l’Asie, etc. Près de vingt ans après l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine, ces événements relancent les interrogations sur les objectifs poursuivis par la Russie. Quels sont les facteurs qui déterminent ses actions extérieures ? Quelle est sa capacité à se remettre des bouleversements qu’elle a connus depuis 1991 ? Cet ouvrage se penche sur ces questions en accordant une attention particulière aux perceptions et aux représentations. Il explore la vision que la Russie a de l’étranger en la confrontant à la réalité de la place qu’elle tient sur la scène internationale ainsi qu’aux regards portés sur elle par le monde extérieur. En croisant ces différents regards, il a pour but de contribuer à la compréhension de la trajectoire russe.

Les leçons du Japon. Un pays très incorrect. Jean-Marie Bouissou. Fayard. Mars 2019
Le Japon vit depuis trente ans une crise économique et sociale multiforme. Sa dette publique est la plus élevée du monde. Les revenus stagnent, le taux de pauvreté est le double du nôtre, sa population diminue et vieillit massivement, sa jeunesse paraît démoralisée... Pourtant, le Japon se tient et se supporte fort bien lui-même. Il est dur et brutal sous certains aspects, mais le chômage y est inconnu, la délinquance négligeable et les services d’une qualité inimaginable. Ce qui divise les Français, à commencer par les religions et les médias, y conforte au contraire la cohésion nationale. Sportifs et célébrités en tous genres se doivent d’être exemplaires, sous peine d’être durement sanctionnés par l’opinion. Du haut en bas de la société, on s’excuse, souvent pour très peu et parfois pour beaucoup, et ce rituel qui, vu de chez nous, semble n’être que du théâtre a une réelle efficacité sur le moral de la communauté. On peut y voir le résultat d’un formatage omniprésent dès la petite enfance, dont le conformisme tue le dynamisme, la créativité et les rêves. Mais on peut aussi penser que la manière dont le Japon échappe aux fractures qui stressent la France, et à certains des maux qui pourrissent la vie des Français, vaut d’être regardée de plus près. Quitte à ce que les leçons que peut donner le Japon semblent attentatoires à ce qui est politiquement (et autrement) « correct »

Où va le Royaume-Uni ? Le Brexit et après. Pauline Schnapper et Emmanuelle Avril. O. Jacob. Août 2019
Le vote du Brexit a provoqué un séisme au Royaume-Uni et en Europe dont les ondes de choc n’ont pas fini de se faire sentir. Il a plongé le pays dans un tourbillon d’instabilité que le chaos entourant les négociations sur les modalités de la sortie de l’Union européenne n’a fait que renforcer. Il a remis en question l’idée du Royaume-Uni comme modèle de démocratie parlementaire. Au-delà, le Brexit est aussi le révélateur d’une crise durable entre le système politique et les citoyens qui vaut pour toute l’Europe. Cet ouvrage tente de sortir de l’état de sidération et d’interrogation dans lequel nous sommes aujourd’hui. Comment le Royaume-Uni a-t-il pu basculer dans une crise politique d’une telle ampleur ? Ce délitement de la société et du système politique et médiatique est-il passager ou bien constitue-t-il un point de non-retour ? Quel avenir pour les Britanniques et, au-delà, pour l’Europe dans son ensemble ? Telles sont les questions auxquelles ce livre informé et érudit s’efforce de répondre.

En quête d’alternatives. Sous la direction de Bertrand Badie et Dominique Vidal. La Découverte Poche. 2018
L’approfondissement de la crise des systèmes politiques, économiques et sociaux pose avec force la question de l’alternative. Si celle-ci suscite de grandes attentes, elle se heurte à de puissants blocages. Aspirations et déceptions se renforcent réciproquement, au point de donner au phénomène un accent dramatique, dont la vague populiste reste la manifestation essentielle. Parmi les facteurs et mécanismes générateurs se mêlent ravages de la « pensée unique », poids des structures économiques, usures politiques, aveuglement face à la mondialisation, obsessions identitaires, malformations institutionnelles, échec de la gouvernance mondiale. La description des tentatives plus ou moins malheureuses d’alternance révèle la diversité de ces blocages. Des essais de dépassement, encore très fragiles, peuvent-ils néanmoins laisser poindre des lueurs d’espoir ? Les chercheurs et journalistes réunis autour de Bertrand Badie et Dominique Vidal opposent l’analyse éclairée au constat fataliste, pour entrevoir l’avenir avec lucidité. Ce livre reprend l’intégralité des textes publiés dans L’état du monde 2018.

Disruption. Intelligence artificielle, fin du salariat, humanité augmentée Stéphane Maillard. J’ai Lu. Poche. Dunod. 2018
La disruption n’est pas réservée aux start-up technologiques : elle est universelle et nous n’avons encore rien vu de son pouvoir de transformation de nos vies et de nos sociétés. Tout est disruptable : les entreprises, leurs produits/services, l’expérience clients, mais aussi nos modèles d’organisation, nos manières d’apprendre, de communiquer, de travailler, nos représentations du monde, nos valeurs... jusqu’à notre propre corps. Avancées technologiques, fin du salariat, des hiérarchies, changements de repères...sur un ton libre et enthousiasmant, l’auteur nous donne, à l’aide d’analyses, de descriptions et d’illustrations, les clés pour comprendre et s’engager dans ce monde en train de naître, afin d’éviter que d’autres ne le bâtissent à notre place.

Manuel de géopolitique. Enjeux de pouvoir sur les territoires. Frédéric Lasserre, Emmanuel Gonon, Eric Mottet. A. Colin. Juin 2016
La géopolitique est un terme à la mode, mais il est souvent utilisé de manière simplificatrice dès qu’il s’agit de désigner des questions politiques, sociales ou militaires complexes. Car la géopolitique est bien plus que l’étude des relations internationales : elle repose sur une méthodologie précise, qui étudie les rivalités et enjeux de pouvoir sur des territoires entre acteurs aux intérêts divergents.
Sa base est donc principalement géographique, tout en convoquant également d’autres domaines. La nouvelle édition de cet ouvrage dresse le bilan des concepts, méthodes et outils propres à l’analyse géopolitique, et met en perspective les théories des différentes écoles fondatrices de la discipline. A travers de nombreuses études de cas (Afrique des Grands Lacs, mer de Chine du Sud, géopolitique des ressources...), il vient illustrer la pertinence et la fécondité de l’approche géopolitique pour appréhender la grande diversité des problématiques actuelles.

La géopolitique 50 fiches pour comprendre l’actualité. 6e édition. Pascal Boniface. Editions Eyrolles. Mars 2019
La géopolitique, en tant qu’étude des relations internationales, rend compte du phénomène de la mondialisation tout en analysant ses mécanismes. Pédagogique, ce guide commence par définir la géopolitique. Pratique, il propose ensuite 50 fiches thématiques et documentées pour dresser un panorama des conflits, des problématiques et des tendances du monde actuel. Il constitue une synthèse d’introduction et de référence sur le sujet. Cette nouvelle édition comprend des cartes mises à jour et des textes inédits.

Guerres et conflits armés au XXe siècle. Benoît Pélopidas, Frédéric Ramel CERI. Collectif. Presses de Sc Po. Octobre 2018
La course aux armements a repris de plus belle, la surenchère nucléaire se poursuit, les interventions militaires et attentats terroristes se multiplient, la technicisation des combats va croissant, le dérèglement climatique fait entrevoir l’imminence d’une guerre contre la nature... Et pourtant, nous restons convaincus de vivre l’âge le plus pacifique de l’histoire de l’humanité. Nous continuons de croire aux promesses, formulées avec la fin de la guerre froide, d’un monde totalement apaisé.
L’Enjeu mondial revient sur les grandes interprétations du fait guerrier, qu’elles privilégient la disparition des affrontements interétatiques, la normalisation à travers le prolongement sans fin des états d’urgence ou la transformation des modes et des espaces de combat. A l’aide de panoramas illustrés et chiffrés, de cartographies, d’entretiens et de débats avec les meilleurs spécialistes francophones et anglophones, il s’ouvre aux dernières avancées de la recherche sur la conflictualité, qui ont permis à la fois de renouveler les instruments de mesure et les concepts, de comprendre ce qui cause la guerre et ce qui aide à la contenir.

pdf

Répondre à cet article


Christian Grataloup, Vision(s) du monde. Histoire critique des représentations de l’Humanité

Benoît Pélopidas, Frédéric Ramel, Guerres et conflits armés au XXe siècle

Bertrand Van Ruymbeke, Histoire des Etats Unis. De 1492 à nos jours

Pascal Boniface, L’empire foot. Comment le ballon rond a conquis le monde

Fréderic Angleviel, La France aux antipodes - Histoire de la Nouvelle-Calédonie

Gaïdz Minassian, Zones grises - Quand les Etats perdent le contrôle

Olivier Zajec, Frontières - Des confins d’autrefois aux murs d’aujourd’hui

Georges-Henri Soutou, La guerre froide de la France 1941-1990

Stéphane Amar, Le grand secret d’Israël - Pourquoi il n’y aura pas d’Etat palestinien

François Gipouloux, La Méditerranée asiatique - Villes portuaires et réseaux marchands en Chine, au Japon et en Asie du Sud-Est, XVIe-XXIe siècles

Atlas géopolitique mondial

Alice Ekman, La Chine dans le monde

Julieta Fuentes-Carrera, Israël : l’obsession du territoire

Fabrice Argounès, Théories de la puissance

Tatiana Kastouéva-Jean, La Russie de Poutine

Louis-Jean Calvet, Les langues : quel avenir ? - Les effets linguistiques de la mondialisation

Olivier Grojean, La révolution kurde - Le PKK et la fabrique d’une utopie

Alexandra Novosseloff, Des ponts entre les hommes

Marc Roche, Diamants - Enquête sur un marché impur

Bruno Fuligni, L’île à éclipses - Apparitions et disparitions d’une terre française (Broché)

Ludovic Tournès, L’argent de l’influence, les fondations américaines et leurs réseaux européens

Georges Prévélakis, Qui sont les Grecs ? - Une identité en crise

Romain Caillet, Pierre Puchot, « Le combat vous a été prescrit » - Une histoire du jihad en France (Broché)

Maria Khodynskaya-Golenishcheva, Richard Labévière (Préfacier), Alep, la guerre et la diplomatie

Syrie

Antoine Marès, Alain Soubigou, L’Europe centrale dans l’Europe du XXe siècle

Collectif. Sous la direction d’Alexis Bautzmann, Atlas géopolitique mondial (édition 2018)

Florian Louis, Les grands théoriciens de la géopolitique

Francis Moncaubeig, Transcaucasie. Terre de tradition et de passion

François Moullé, Frontières

Jean-Baptiste Bégat, Clothilde Houot Eric Keslassy (Préfacier), Moyen-Orient et Occident au XXe siècle

Philippe Moreau Defarges, La géopolitique pour les nuls en 50 notions clés

Gabriel Zucman, La richesse cachée des nations. Enquête sur les paradis fiscaux

Vers un monde néo-national ?

Bertrand Barré et Bernadette Mérenne-Schoumaker, Atlas des énergies mondiales. Quels choix pour demain ?

Collectif, L’Afrique : du Sahel et du Sahara à la Méditerranée

Tamir Sorek, Un terrain contesté ; les dilemmes d’un football arabe dans un État juif

Nicolas Mazzuchi, Énergie. Ressources, technologies et enjeux de pouvoir

Xavier Pasco, Le nouvel âge spatial. De la guerre froide au New Space

Hadrien Desuin, La France atlantiste ou le naufrage de la diplomatie

Dominique Moïsi, La géopolitique des séries ou le triomphe de la peur